Études scientifiques qui confirment notre travail

Notre vision commence en 2015, donc 5 ans se sont déjà écoulés.
En 2015, nous avons posé les bases du projet et nous l'avons fait avec des professionnels, ceux qui ont inspiré tout le travail, qui font partie du monde de la grande distribution depuis de nombreuses années.
Il est clair qu'une contribution importante et précieuse a été apportée à nos études et, évidemment, au fil du temps, nous avons également rencontré d'autres études.

L'une d'elles est l'étude de l'Observatoire de la fidélité de l'Université de Parme, que nous avons commencé à suivre et qui, aujourd'hui, est l'un des points représentatifs de la discussion sur les programmes de fidélité et de fidélité, en Italie, qui est maintenant aussi devenu un voix académique de grand poids.

La lecture de cette étude, que nous pouvons tous faire en visitant leur site Web, continue de valider tout sur notre projet, donc tout leur travail pour la façon dont il a été mis en œuvre et pour les résultats qu'il a mis en lumière, est quelque chose qui fait, encore une fois, et d'une manière encore plus évidente, réelle et crédible tout notre travail.

Et quelles sont les considérations?

Simple, car si l'on regarde les marques et enseignes, qui ont été interrogées et qui donnent un certain type de réponses (par référence à 100, pour l'échantillon représentatif de l'audience enquêtée), plus des 2/3, donc au-delà du 66% des personnes interrogées appartiennent à l'industrie des biens de consommation (29,4%).

GDO Grocery (21%) et Retail Non Food (15.7%)… dont le total totalise plus de 66 points de pourcentage.

Eh bien, dans ces trois secteurs, notre travail de personnalisation des remises, notre travail de faire de l'utilisateur ou du client un consommateur unique, grâce au profilage avancé et à l'étude de modèles comportementaux, c'est précisément dans ces secteurs que nous pouvons descendre directement et verticalement. , sans avoir besoin d'autres implémentations diverses… tout est prêt !

Parlons donc de l'essentiel du travail qui, bien sûr, peut aussi être bon pour d'autres secteurs et, toujours évidemment, après une personnalisation nécessaire pour implémenter les caractéristiques des tableaux de base de son Intelligence Artificielle.

Notre travail peut donc porter sur tout type de secteur et, sur le marché Retail et sur les deux tiers de celui-ci, qui sont parmi les plus importants, il peut déjà être mis en œuvre immédiatement.

Tous les chapitres de : Fidélité 2.0

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
Whatsapp
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
E-mail

Retour en haut de page
fr_FRFrench
Erreur: Alerte: Le contenu est protégé !!