Comment se défendre clients et entreprises de la concurrence

Ici, tout de suite après ces mots, peut-être pouvez-vous réfléchir... mais de quel côté êtes-vous ?
Ou... de quoi parlez-vous ?
Mais voulez-vous par hasard que tous les acquis du côté des consommateurs soient jetés ?
Absolument pas!

Nous aussi, nous sommes des consommateurs, je suis moi-même un consommateur très prudent, j'utilise des comparateurs, je veux toujours payer le prix le plus bas pour le même produit, mais bien sûr nous sommes aussi des consultants d'entreprise, donc, nous pensons évidemment aussi du côté des deux entreprises de fabrication et de distribution et nous devons donc en règle générale faire le calcul pour les deux parties.
Chaque fois que nous abordons un problème, nous le vérifions sous tous ses aspects et nous nous mettons toujours à la place de la contrepartie. Nous devons donc toujours considérer et garder un œil sur tout aussi parce que nous nous demandons souvent :
  • Cela vaut-il toujours la peine de faire des activités promotionnelles de cette manière ?
  • Il est toujours pratique pour un consommateur de sauter d'un magasin à un autre, physique ou virtuel c'est-à-dire acheter le produit dont vous avez besoin au prix le moins cher ?
  • Est-il encore intéressant d'avoir des programmes de fidélisation disponibles et en vigueur qui ne donnent pas et n'entraînent pratiquement aucune fidélisation de nos consommateurs ?
  • Voulons-nous continuer à déchiqueter des tonnes de papier imprimé quand nous parlons de flyers ?
  • Même si nous sommes conscients qu'un grand pourcentage du total des dépliants imprimés sont jetés sans même être ouverts, voulons-nous continuer à en imprimer autant ?
  • Pour toutes ces questions, nous sommes persuadés que continuer à suivre l'ancien chemin est la seule possibilité… « l'avons-nous toujours fait et ça s'est bien passé ?

Il faut aller de l'avant.

D'autre part, si nous regardons Amazone, la même ne fait pas de flyers et pourtant ça pousse exagérément... ça s'est développé tout en ligne et pourtant ça croît de façon exponentielle...

A ce stade, nous devons nous poser quelques questions et nous devons nous demander si ce que nous utilisons et qui représente notre schéma de croissance est toujours d'actualité, s'il doit être modifié ou intégré.

Devons-nous tous suivre le même chemin ? Faudra-t-il tous aller vers le e-commerce, peut-être en restant sur Amazon ou sur la boutique Facebook ?

Car Amazon (qui nous excusera pour ce que nous disons), conduira tout le monde à fermer et ne représente pas l'exemple qu'il faut suivre, au contraire, il faut trouver des moyens d'échapper à ce qui, comme un trou noir, avale toute forme de matière jusqu'à ce qu'elle atteigne la lumière elle-même, conduisant finalement à la cessation de formes entières d'activité.

Certes, avec toutes ces déclarations, nous sommes conscients que nous hésitons sur d'autres certitudes mais voulant faire référence à une interview de moi en mai 2020, nous devons également apporter cet exemple que nous vous présentons maintenant :

Nous avons recherché (sur Google) un auvent de fenêtre, un tuyau de machine à laver et un disque dur portable.

Découvrons ensemble la recherche...

Sans surprise, nous avons trouvé les résultats organiques (c'est-à-dire les résultats non rémunérés) des trois recherches en premier lieu, nul autre que… Amazon !

On voit alors qu'il y a d'autres opérateurs qui paient (donc qui utilisent AdWords qui avec le temps coûte et coûtera de plus en plus) et en fait, les autres concurrents on les retrouve, en display, mais dans le contenu sponsorisé (donc payant ).

Amazon n'a donc plus à penser à allouer des sommes importantes pour apparaître, puisqu'il est déjà devenu une source d'autorité au point d'être en première page et en première position avec un nombre infini de mots-clés, que le propriétaire d'un simple site marchand électronique n'a jamais pu.

Amazon publie juste la fiche d'un nouveau produit pour voir les mots-clés les plus pertinents de cette page sauter, en première position (ou tout au plus en seconde), dans la plupart des cas.

Il y a des opérateurs qui se bousculent, font la queue pour pouvoir vendre sur sa place de marché, mais quand il faut savoir que faire cela, c'est entrer dans un tunnel sans issue... c'est-à-dire la guerre au dernier prix... pourquoi ? Car le vendeur qui est mis en première position est toujours celui qui rapporte le meilleur prix !!

Qui parmi vous achèterait le même produit à un prix plus élevé ? Vous ne le feriez qu'en fonction des avis positifs en magasin… mais si tous les vendeurs ayant les meilleurs avis, à partir du 97%, ont le prix le plus bas, pourquoi préféreriez-vous acheter à un prix plus élevé ? ... (voir dans l'exemple donné)

Revenons maintenant à notre raisonnement, à toutes les questions que nous nous posons généralement et à partir de là, nous devons vraiment comprendre ce dont nous avons vraiment besoin, de quels outils et de quelles innovations nous avons besoin, pour arriver à construire une nouvelle politique de croissance qui soit durable dans le temps, il nous évite d'être « engloutis par les trous noirs », mais nous permet quand même de défendre notre marché et notre leadership conquis.

Tous les chapitres de : Fidélité 2.0

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
Whatsapp
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
E-mail

Retour en haut de page
fr_FRFrench
Erreur: Alerte: Le contenu est protégé !!