Cliquez et collectez eCommerce click and collect Carrefour

Click and collect une formule de dépenses qui prend de l'ampleur avec le développement de plus en plus prépondérant descommerce électronique; en fait, le secteur augmente son chiffre d'affaires à deux chiffres chaque année, érodant de plus en plus la part de marché traditionnelle.
Carrefour, le géant international de la distribution et l'une des enseignes les plus répandues et les plus importantes au monde, ne pouvait pas manquer dans la mise en place de ce mode d'achat de plus en plus répandu, mettant ainsi en place le click and collect Carrefour...

Click and collect : eCommerce click and collect Carrefour - comment ça marche

Vous pouvez facilement accéder au site de CARREFOUR et on retrouve le lien vers les achats en ligne... le CLICK AND COLLECT CARREFOUR en fait.

On nous demande facilement d'entrer l'adresse, le système vérifie que notre territoire est couvert par le service et c'est tout.

Bien sûr il faut s'être inscrit en tant qu'utilisateur ou on peut le faire en cours de route mais en tout cas nous sommes maintenant prêts à faire nos courses en ligne en choisissant parmi tous les produits de l'assortiment Carrefour, les offres et tout le reste en les insérant progressivement dans notre magnifique panier en ligne

Click and collect : eCommerce click and collect Carrefour - modes de livraison

Ici aussi, la boutique en ligne Carrefour a ses avantages, en proposant (au moment de la rédaction du post) la livraison gratuite pour tout achat supérieur à 70 euros ; pour la réception des courses par contre, elle s'effectue directement à domicile dans un délai de 3 heures à compter de la commande pouvant sélectionner le créneau horaire dans lequel la réceptionner.

Différent de la manière dont il teste en France le « Pedestrian Drive Outlet » avec lequel il a ouvert la danse au système de livraison au point de vente le plus proche.

Voyons mieux ce qu'il en est en particulier dans cette innovation.

click and collect - points de vente piétons click and collect carrefour

Collecte en point de vente : l'expérience de la " sortie piétons "

Carrefour et son PDG ont lancé le plan de transformation de l'enseigne qui verra sa naissance en 2022 ; commence aujourd'hui à tracer la route avec l'ouverture d'une boutique, la première d'une longue série, qui va tester le service de collecte des courses que le consommateur a précédemment effectué sur le site.

Le géant français compte plus de 250 magasins en région parisienne et les rendant plus ou moins tous aptes à accompagner les consommateurs pour le retrait des courses effectué via le e-commerce Carrefour complète l'offre déjà partiellement entamée avec le service de livraison à domicile.

Le 09 avril 2018, les deux boutiques de Lyon et St Etienne ont été ouvertes suite à la mise en place des 6 points de collecte déjà ouverts peu avant dans les 11, 14, 15, 16 et 20 arrondissements

  • Zéro frais de livraison,
  • choix parmi plus de 15 000 références...
  • qui deviennent plus de 20 000 en 2019,
  • possibilité de venir chercher en personne le lendemain.

L'objectif de l'enseigne est d'être au plus près de ses consommateurs et va implanter 185 magasins supplémentaires dans toute la France d'ici 2018.

15 d'entre eux seront de type « Piéton », c'est-à-dire compatibles avec la collecte « à pied » des biens achetés.

Le nombre total de villes dans lesquelles le service sera possible sera actuellement de 26 et la livraison à domicile sera réalisée en collaboration avec les groupes La Poste et Stuart.

plan des sorties piétonnes du carrefour

Click and Collect Carrefour : les prochaines ouvertures

Au 10 janvier 2019, la progression de CARREFOUR dans l'ouverture de nouvelles installations dans la capitale française ne s'arrête pas, comme l'a déclaré son PDG Alexandre Bompard ; en effet, à fin janvier 2019, l'offre actuelle de points de retrait devrait s'enrichir de 31 nouveaux points de vente organisés selon le mode « Pedestrian Drive Outlet ».

Carrefour a ainsi amené les Parisiens à concentrer l'assortiment de produits dont les « petits prix » d'un hypermarché dans un périmètre considérablement plus restreint.

Tout cela s'inscrit dans le plan de transformation baptisé Carrefour 2022 qui conduira l'enseigne à être de plus en plus présente, proche et au service de ses consommateurs ; avec cette méthode, en effet, un client peut acheter via sa propre application installée sur son smartphone et aller retirer ses courses le lendemain dans le magasin le plus proche de son domicile.

C'est pourquoi le groupe a investi dans le nouveau centre de logistique-distribution d'Alnay-sous-Bois, à Paris ; ce colosse est capable de supporter jusqu'à 50 magasins, que ce soit pour une collecte à pied ou non au sein de cette 2019 et sera la première plateforme dédiée au monde du e-commerce dans toute la région.

  • Entièrement détenu,
  • servi par la logistique STEF
  • composé d'une superficie de 26 000 mètres carrés.
  • plus de 300 collaborateurs STEF pour le soutien logistique,
  • a été développé par le partenaire SECRET.

Conçu pour l'exécution d'un nombre important de commandes quotidiennes qui commenceront de 3 500 à 8 000, même si le développement du projet considère comme points d'arrivée jusqu'à 20 000 commandes par jour avec l'objectif contextuel de "pas de produit manquant".

Il a été construit dans un souci particulier d'isolation thermique et de production de réfrigérant CO2 grâce à des technologies de pointe ; le bâtiment est hautement isolé pour éviter autant que possible les pertes d'énergie, réduisant l'empreinte carbone de la structure, réduisant les coûts et améliorant les performances.

Il dispose également de systèmes capables de maximiser la sécurité et le confort des employés.

Click and Collect Carrefour : Click and collect eCommerce 2019 Carrefour, le vrai challenge

Un plan résolument ambitieux de Carrefour pour conquérir la primauté en apportant des produits et services à ses consommateurs et en remportant le défi dans le monde e-commerce de la ville ; le plan de transformation numérique et multicanal verra un investissement de 2,8 milliards d'euros. L'objectif est d'atteindre une part de marché en France égale à 20% avec un chiffre d'affaires pouvant atteindre 5 milliards d'euros.

Évolution du monde du commerce électronique : notre opinion

Toutes ces innovations, dont le groupe Carrefour est l'un des principaux architectes, ne seront que le début d'une nouvelle façon de concevoir le shopping.

Il n'est pas certain qu'il favorisera ses créateurs, même si le progrès et la technologie ne peuvent être arrêtés ; Il est bon de rappeler que le très frais est l'un des derniers remparts du commerce axé sur les prix sur le web.

Les comparateurs ont déjà massacré des distributeurs dans d'autres secteurs et vont les transformer en petites entreprises ; l'électronique et les vêtements en sont la preuve.

Surtout dans le monde du plus frais, la dynamique et l'équilibre actuels entre les mondes complexes de l'industrie, des distributeurs et des consommateurs auront de plus en plus une gamme complète de produits disponibles pour leurs tables, désormais à portée de clic. .

Dans tout ce changement, de plus en plus aussi dans le monde alimentaire, la force de choc impitoyable du comparateurs de prix rabaissera l'offre en s'assurant que de plus en plus le consommateur (le seul vrai vainqueur théorique de cette guerre) pourra aller acheter les produits dont il a besoin en composant à ses frais, en ligne, sur tel et sur tel site pouvant de bénéficier du prix minimum sur le nombre maximum de produits.

Du côté des distributeurs, en revanche, il faudra de plus en plus faire la guerre aux services et à la fidélisation des clients ; avec les systèmes dont nous avons parlé, les détaillants seront obligés de livrer une bataille au dernier prix qui va générer le besoin de ressources énormes et qui auront de plus en plus besoin de nouvelles armes pour garder leur client.

fr_FRFrench
Erreur: Alerte: Le contenu est protégé !!