Ce que recherchent les clients c'est toujours devant nos yeux

Nous sommes arrivés à un point où nous avons longuement parlé de tout ce que sont et représentent les mécanismes et programmes de fidélisation, côté distributeur, nous avons dit et répété que nous avons examiné une étude de l'une des plus grandes entreprises au monde opérant dans le monde des programmes de fidélisation, la Canadian Loyaltyone qui, annuellement, dresse un rapport où général, mais ensuite approfondi, décrit les données statistiques qu'elle recueille auprès d'un échantillon très important et large de Distributeurs et de consommateurs finaux.

Nous avons ensuite fait des recherches approfondies du côté des consommateurs car nous pensons qu'ils peuvent grandement soutenir notre travail et donc, dans ce cas, nous allons en nommer deux : l'un réalisé par Selligent, une entreprise numérique moderne, l'autre par l'Université de Parme qui intègre en son sein l'Observatoire de la fidélité qui, désormais, est devenu une référence en Italie pour tout ce qui concerne les questions de fidélité et de programmes de fidélité.

Voyons quels sont les résultats dont nous pouvons parler.

Selon l'Observatoire mondial des habitudes de consommation Selligent, le 51% des utilisateurs est disposé à partager ses données en échange d'expériences utilisateur personnalisées ; on pourrait dire que 51% ne représente qu'un peu plus de la moitié de tous les utilisateurs, pas tous, mais c'est déjà un énorme pas en avant, surtout aujourd'hui, avec tous les enjeux liés au RGPD et à la vie privée.

On peut voir la volonté de nombreuses personnes qui, d'une part, veulent voir leur vie privée protégée au maximum, même si alors peut-être que les mêmes personnes sur Facebook vont poster tout et plus, précisément sur elles-mêmes et leur famille.

Cependant, nous allons aux faits et considérons que, si le 51% des utilisateurs interrogés dans l'échantillon est disposé à partager ses données pour avoir des expériences personnalisées, cela signifie que nous sommes loin devant ; Je me retrouve personnellement dans ce 51% qui veut être profilé, il veut que les entreprises sachent ce que je veux car ainsi je peux gagner du temps en recevant des publicités conformes à mes attentes et elles ne me font pas perdre de temps au contraire.

Clairement il faut bien voir à l'intérieur de ce phénomène, il faut aussi l'analyser au niveau de l'âge et pour cela on passe au tableau suivant :

Comme on peut le voir, on retrouve les tranches d'âge de 18-24 ans, de 25 à 35 ans, de 36 à 54 ans et de 55 à 75 ans.

Comme vous pouvez le voir, avec l'augmentation de l'âge en général, peut-être aussi parce qu'il n'y a pas beaucoup de compréhension du phénomène, des craintes relatives au partage potentiel des données sont générées et la volonté de partager diminue.

Si d'un côté on s'intéresse à tous ces consommateurs de demain, de l'autre, il faut absolument s'inspirer de cette étude et de toutes ces considérations, car il faut comprendre comment à partir de la tranche d'âge 34-54 ans que l'on précisément les fatidiques 51% (en termes de volonté de partager leurs données afin d'améliorer et de personnaliser les expériences utilisateurs) à baisser, avec les deux autres tranches d'âge qui sont respectivement au 56% et 57% (relatives à la volonté de partager des données), nous peut comprendre en quoi il est fondamental d'essayer d'intercepter quels sont les besoins sous-jacents (mais nous devons d'abord comprendre que nous sommes confrontés à des besoins spécifiques).

En effet, nous sommes confrontés à des consommateurs avertis, qui ont toute la volonté consciente de faire rayonner leurs intérêts, de voir leurs besoins satisfaits, à travers toutes ces actions que nous devons mettre en œuvre pour leur apporter des propositions de remises personnalisées, chacune sur la base de propres caractéristiques.

Tous les chapitres de : Fidélité 2.0

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
Whatsapp
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
E-mail

Retour en haut de page
fr_FRFrench
Erreur: Alerte: Le contenu est protégé !!